Les Mythes Fondateurs

illustrés par les grands maitres de l'Antiquité à nos jours

5 décembre 2017

Cinq grands mythes de l’humanité: le Ramayana, l’Iliade et l’Odyssée, l’Enéide, les Métamorphoses, et l’Apocalypse.

Visitez

Synopsis

 

Et si les mythes fondateurs étaient en réalité jeunes ? Bien qu’écrits il y a plusieurs milliers d’années, ils continuent de nous inspirer, et d’inspirer les artistes. Leurs histoires de guerres, d’exils ou d’amours sont les fondements de notre culture, partout à travers le monde.

 

En réalité virtuelle, voyagez entre les cultures et leurs mythes, entre les images et les textes.

–     Le Ramayana, illustré par la miniature indienne

–     L’Iliade et l’Odyssée d’Homère, illustrés par Mimmo Paladino

–     L’Énéide de Virgile, illustré par la fresque et la mosaïque antique

–     Les Métamorphoses d’Ovide, illustrées par la peinture Baroque

–     L’Apocalypse de Saint-Jean, illustré par la tapisserie d’Angers

 

Une exposition en collaboration avec les Éditions Diane de Selliers


Présentation

 

« Les mythes fondent notre humanité, ils en sont les miroirs. Ces récits légendaires mettent en présence les dieux, les héros, les hommes. Ils explorent, décrivent, analysent nos aspirations, nos sentiments, nos forces et nos faiblesses, notre capacité d’aimer et de haïr, et nous éveillent aux valeurs qui font vivre et transcendent. Ils sont des guides sur le chemin de la vie.

 

Et cela, quelque soit la culture, la religion, les distances ou les siècles qui nous séparent : notre humanité est une depuis la nuit des temps.

 

Dans le Ramayana de Valmiki ou l’Iliade et l’Odyssée d’Homère, l’exil, les guerres, l’amour ne sont qu’un immense chant. Chant repris quelques siècles plus tard par Virgile dans l’Enéide, tandis qu’Ovide explore dans ses Métamorphoses les tréfonds de l’âme et les agissements de l’homme. À la même époque, Saint Jean reçoit ses visions de l’Apocalypse et prophétise l’anéantissement et le salut de l’homme.

 

« La vie s’écoulant sans retour comme un fleuve, chacun doit s’employer à être heureux ; les êtres, dit-on, ont accès au bonheur » souligne Rama dans le Ramayana (Chant II, chapitre CV). UMA est une porte d’accès au bonheur car il révèle à travers l’art tout ce qui nous unit et qui nous rend plus beau.

Diane de Selliers